2009 : une année chaude pour les coraux

Email Imprimer PDF

Les récifs coralliens sont parmi les écosystèmes les plus diversifiés biologiquement et les plus importants d'un point de vue économique. Cet écosystème est vital pour les sociétés humaines au travers des activités de pêche et de tourisme, pour la protection côtière, pour la fourniture de matériaux de construction et de nouvelles molécules pharmacologiques. Depuis 1997, première année internationale des récifs où les premiers constats ont été faits, les récifs coralliens n'ont cessé de se détériorer en raison des activités humaines (1).

Les deux phénomèmes principaux qui affecte la croissance des coraux sont l'acidification croissante des océans et l'élévation de leur température. L'atmosphère terrestre contient maintenant 20% de plus de CO2 que pendant les 20 derniers millions d'années. Au cours du 20ème siècle, cette augmentation du CO2 a induit une augmentation de la température des océans de près de 0,8 ºC et une augmentation du niveau des mers de 17 cm. Si la quantité de CO2 dans l'atmosphère vient à doubler par rapport à l'ère préindustrielle, on s'attend à une décroissance de la calcification des coraux de près de 40% (2). Les coraux constructeurs de récifs peuvent répondre de trois manières à cette calcification plus faible: une plus faible croissance, une décroissance de la densité de leur squelette et une consommation plus forte en énergie pour tenter de compenser les deux autres aspects.

L'augmentation de la température de l'eau est la cause la plus probable du blanchiment des coraux. Le métabolisme des coraux dépend de manière cruciale de la symbiose avec des algues, les zooxanthelles: par photosynthèse, ces algues fournissent de l'oxygène aux polypes alors que les déchets phosphorés et azotés du corail sont utilisés par les zooxanthelles. La symbiose avec les zooxanthelles implique une communication cellulaire entre le corail et les algues (3). L'augmentation de la température de l'eau constitue un stress pour le corail et provoquerait un dérèglement de la symbiose existante entre le corail et ses algues symbiotiques: le système immunitaire du corail détecte alors les algues. En raison de la perte de zooxanthelles qui contiennent des pigments photosynthétiques, le corail perd sa couleur: il blanchit.  D'autres causes du blanchiment ont été identifé comme la présence de pathogènes, une exposition importante aux ultra-violets ou les crèmes solaires (4).

Les scientifiques de l'agence fédérale américaine de l'atmosphère et de l'océan (NOAA) s'intéressent de près à la température des océans.  Celle-ci joue un rôle déterminant dans la formation des cyclones et des élévations soudaines de température peuvent mettre en péril les récifs coralliens. Ces scientifiques anticipent pour le mois d'Octobre prochain (2009) des températures élevées dans la zone Caraïbe et en particulier dans la zone des petites Antilles.  Les coraux sont en mesure de supporter des élévations de température mais sur des laps de temps très court. Par contre, une élévation de la température de 2ºC pendant plus de deux semaines conduit au blanchiment de la plupart des coraux (cf graphe ci-contre).  A ce stade, les dégats sont encore réversibles mais cela prendra de longs mois pour que les coraux retrouvent leurs zooxanthelles.  Si cette même élévation dure un mois, les coraux sont atteints de manière irréversible et meurent. Les scientifiques craignent que l'ampleur du blanchiment en 2009 soit comparable à celui de 2005: dans la partie est de la zone caraïbe, 90% des coraux avaient alors blanchis et la moitié étaient morts.

En émettant cette mise en garde à l'avance, les scientifiques espèrent que les autorités locales prendront des mesures de protection: par la mise en place d'un réseau de surveillance du blanchiment des coraux ou la limitation de certaines activités (plongée, pêche et navigation) qui pourraient s'ajouter au stress affectant les récifs coralliens.

(1) On estime que 20 % des zones de coraux ont déja été détruites, que 15 % le seront dans les 10-20 prochaines années à cause des hommes.
(2) La formation de l'aragonite (la principale forme de carbonate de calcium présente dans les coraux) se trouve inhibée par l'acidification de l'eau de mer.
(3) Lors de la rencontre entre les deux partenaires, il est stratégique que le corail ne considère pas les algues comme des parasites et ne cherchent pas à les tuer.
(4) Les composés présents dans les crèmes solaires stimulent l'apparition d'infection virales chez les coraux ainsi que certaines autres subtances comme les pesticides. Cf: Sunscreens: a major cause of coral bleaching.

Réferences:
A Reef Manager's Guide To Coral Bleaching.
Coral Bleaching Likely In Caribbean.
Coral Reefs May Start Dissolving When Atmospheric Carbon Dioxide Doubles:

 

Ressources

Moteur recherche

Visitors

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday364
mod_vvisit_counterYesterday826
mod_vvisit_counterThis week3731
mod_vvisit_counterThis month13339
mod_vvisit_counterAll684973